Le recueil de l’engagement des candidats se poursuit jusqu’à la veille du premier tour

samedi 22 février 2020

C’est l’urgence climatique. S’en remettre aux pratiques individuelles ne suffit plus. La situation exige une profonde transformation de nos politiques publiques. La plupart des solutions se situent à l’échelle locale, et la fenêtre d’opportunité pour éviter un avenir sombre pour nos enfants se referme rapidement. Les années 2020 à 2025 sont le temps qui nous reste pour mettre en place les mesures qui nous préserveront d’un emballement irréversible du climat, et c’est aussi le temps du prochain mandat.

Ceci n’est pas un signal anxiogène, c’est la situation climatique telle que l’enregistre le Giec, au point que plus de 1000 scientifiques en appellent à la "nécessaire rébellion" (Le Monde, 20 février, abonnés, accès libre). Ce qui est anxiogène, c’est plutôt l’inaction et l’enfermement dans le déni de ceux-là mêmes qui se proposent pour des responsabilités publiques.

C’est pourquoi, jusqu’à la fin du premier tour, la plupart des candidats jugés sérieux aux élections municipales pour la cinquantaine de communes de la Métropole de plus de 3500 habitants (142 listes contactées au 3 mars) sont invités à exprimer la pleine mesure de leur engagement sur une base comparable pour 32 mesures nationales éprouvées par plus de 60 associations et pour deux mesures d’initiative locale. Pour que la démarche conserve ce minimum de sérieux, l’adoption du Pacte consiste à choisir au moins 10 mesures à mettre en place au cours du mandat. Ce seuil est un minimum probablement insuffisant : il est ainsi vivement conseillé d’en adopter le plus grand nombre possible avec un niveau d’ambition qui soit le plus élevé possible.

Les engagements des candidats de la Métropole qui auront été recueillis avant le vendredi 6 mars seront présentés lors la Convention des 15 à 25 ans organisée le week-end des 7 et 8 mars à Sciences Po Lille dans le cadre de l’Agora Tour, un dispositif national d’assemblées citoyennes sur le climat. Les propositions concrètes des jeunes pour la MEL seront restituées avec les engagements des candidats. Nous espérons que cette confrontation conduira à une prise de conscience, une insurrection de la clairvoyance et de l’esprit de responsabilité.

S’engager dans un groupe local

S’inscrire à la lettre d’information et ....

Pour suivre l’avancée d’un groupe local ou le rejoindre, inscrivez-vous à la liste de diffusion locale sur le site national

S’inscrire à un groupe local par le site national

23 JOURS
17 HEURES
54 MIN
8 SEC
avant les élections municipales

Citoyens inscrits au pacte France : 6000 Mel : 89
Mise à jour 3 février 2020

Groupes locaux France  : 2 457 sur 34 968 Mel : 26 sur 92
Mise à jour 20 février 2020

Listes contactées : 151
Mise à jour 11 mars 2020

Nombres de signatures 60 la liste
Nombres de mesures retenues : 1755 sur 2040 soit en moyenne 29 mesures sur 34
Niveau moyen Global : 61.39% le méthode est ici
Minimum 9% - Maximum 99%
Mise à jour 13 mars 2020 A 23H45

Métropole Européenne de Lille
60 signataires
94 non signataires
*31 Gauche
*54 Droite
*12 Sans étiquette


Hauts-de-france hors MEL 63 signataires
40 Autre Nord
20 Pas-de-Calais
3 Aisne


Hauts-de-france 1° tour 217 listes
11 Élu(e)s
46 Majorité
60 Opposition
68 Ballottage
29 Battu(e)s moins de 10 %