Réunion du 12 mai

, par Michel Cucchi

Le Pacte pour la transition dans les Hauts-de-France s’est réuni le mercredi 12 mai 18h à 20h au sujet de la conduite à tenir concernant les élections régionales.
Présents : André Bosquart (EPLC-VA), Christophe Chaillou (Terre de liens), Edith Chevalier (Les amis de la Confédération paysanne, vallée de la Créquoise entre Fruges et Beaurainville, Pas-de-Calais), Michel Cucchi, Eric Gaillard (collectif des AMAP Hauts-de-France), Bertrand Guillot, Annie Rauwel, Philippe Thellier (EPLC-VA), Patricia Thierry (Chrétiens dans le monde rural Pas-de-Calais)
Excusés : Bernard [Houzet], Anne Chanut-Vincent
Rédacteur : Michel Cucchi

Projet de courrier « Pour une autre PAC »

Il existe une initiative régionale visant à adresser un courrier Pour une autre PAC aux listes des élections régionales. Il s’agit de les interpeller sur la manière dont ils investiront leurs compétences régionales afin de faire évoluer la PAC 2023-2027 dans le bon sens, celui de la transition écologique (dans la nouvelle PAC, l’Etat conserve davantage de moyens, mais la Région disposera néanmoins de ressources pour une politique régionale en propre). L’interpellation porte en particulier sur l’aide à l’installation d’agriculteurs pratiquant l’agroécologie. Le collectif s’oppose notamment à l’agriculture de précision et à l’autorisation des « nouveaux OGM » (des organismes génétiquement modifiés qui échapperaient à la réglementation sur les OGM).

Le document présenté en séance est en téléchargement :

Il existe également un début de lettre :

L’idée est de trouver des signataires pour adresser cette lettre commune, avec ces propositions, aux trois principales têtes de liste (hors RN) en envoyant la lettre assez tôt pour que les candidats puissent intégrer ces propositions dans leur programme, c’est à dire autour du vendredi 21 mai.

Nous pressentons les signataires suivants :
- Terre de liens
- CMR
- Confédération paysanne
- Le germoir Pierre Henri Roussel, réseau Renata des espaces tests (ex-afip)
- le réseau des AMAPs (Eric Gaillard)
- Pacte pour la transition
- Artisans du monde
- Amis de la Terre.
Nous convenons que ces organismes constituent un collectif suffisamment représentatif de la fédération Pour une autre PAC.

Il reste à écrire un mail ou un courrier d’accompagnement précisant notamment le type de réponse attendue de la part du candidat (simple lettre réponse, visioconférence ouverte à tous, débat en « présentiel », selon l’état de la pandémie et les forces militantes en présence), dans quel délai et quelle publicité sera faite de sa réponse. Eric propose une visite de ferme pour les élus. Le groupe de travail est constitué pour écrire la lettre et les modalités concrètes de suivi de l’initiative, composé de Christophe, Edith, Philippe et Annie.

Autres propositions pour les Régionales

Les propositions du RAC apparaissent très générales et ne peuvent être saisies par le groupe Hauts-de-France.

Bertrand envisage une lettre d’interpellation des candidats dans le domaine énergie-mobilité : projet Tulip, adaptation des mesures du RAC.

Philippe a proposé un début de lettre, mais qui apparaît très général :
Bonjour M (me) .. , tête de liste de "..."
Il y a un an et demi 64 organisations et associations ( ...) élaboraient un Pacte pour la Transition en vue des élections municipales .
Ce Pacte contient 32 mesures visant à réduire fortement l’émission de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique lié à l’activité humaine .
Ces mesures concernent les transports , l ’agriculture , l’alimentation mais aussi l ’aide aux plus précaires , l’approfondissement de la démocratie ...
La Région qui a des compétences dans nombre de domaines s’avère pouvoir être un levier important , voire essentiel dans cette dimension climatique .
En effet , dans les secteurs des transports , de l’éducation , de la formation , de la gestion des fonds européens , mais aussi de la culture , la Région peut et doit , étant donné l’urgence toujours accrue de la situation , être un levier déterminant pour une politique de "combat climatique " .
Certes nous n’ignorons pas que d’autres thématiques occuperont le devant de la scène : la sécurité ( avec plus ou moins d’arrière-pensées ) , la précarité sociale .
Mais si , s’agissant de cette dernière , elle se doit d’être totalement prise en compte dans une politique de transition , nous pensons qu’une action volontariste , déterminée vis à vis de l’urgence climatique et sociale peut créer un élan créateur d’unité , rassembleur s’opposant aux divisions de type identitaire et délétères ..
Aussi , nous souhaitons connaître votre positionnement vis à vis de cette situation d’urgence , les politiques et mesures que vous envisagez de mettre en place pour y faire face.

Annie a mentionné l’initiative du Pacte Occitanie, qui a repris les 32 mesures communales en les transposant sur les compétences régionales. Sur cette base, il est envisagé d’envoyer un questionnaire aux responsables des trois principales listes (en veillant à la compatibilité avec le courrier du collectif Pour un autre PAC), ce qui pourrait compléter l’initiative de Philippe, ou les propositions du RAC. Cela serait l’opportunité pour le Pacte Hauts-de-France de mettre un pied dans les problématiques régionales. Un groupe de travail est constitué par Philippe et Annie.

D’autres initiatives (la piste de l’eau abordée par André, santé décarbonation) pourront être examinées. Nous nous retrouvons le mardi 25 mai à 18h pour faire le tour des initiatives que le Pacte pourra soutenir (notamment pour un contrôle de cohérence), sachant que le Pacte n’entreprendra rien d’autre dans le domaine agriculture-alimentation que son soutien au collectif Pour une autre PAC.

Initiative pour la Présidentielle 2022

Une proposition de Primaire populaire est en cours, soutenue par le Pacte pour la transition national, expliquée dans un projet d’article sur le site (non accessible publiquement pour l’instant). L’objet est de bousculer un scénario électoral qui imposerait un candidat qui soutient nos propositions de rupture. La proposition consiste à proposer le Pacte pour la transition Hauts-de-France comme correspondant dans les Hauts-de-France.

Un débat s’est engagé sur l’opportunité du bilan carbone, qui montre que la démarche nécessite encore d’être affinée. Elle est remise à l’ordre du jour de notre prochaine rencontre le 25 mai.

S’engager dans un groupe local

S’inscrire à la lettre d’information et ....

Pour suivre l’avancée d’un groupe local ou le rejoindre, inscrivez-vous à la liste de diffusion locale sur le site national

S’inscrire à un groupe local par le site national

1 ANNÉE
0 MOIS
0 JOURS
17 HEURES
54 MIN
8 SEC
avant la fin du mandat 2020 - 2026